Propulser son entreprise grâce au personal branding

Le personal branding (ou marque personnelle) est le fait d’entretenir et d’exploiter l’image d’une personne plutôt que d’une entreprise ou d’une marque précise. Et pas besoin d’être Céline Dion pour propulser son entreprise grâce au personal branding! L’idée est de poser des actions réfléchies et concrètes afin de prendre en charge comment on se présente à autrui afin de vendre sa personne au profit de ses produits ou services. Il s’agit de promouvoir l’identité d’un individu en mettant de l’avant sa personnalité, ses compétences et son expérience de façon naturelle et authentique.

Pourquoi le personal branding?

Bien fait, le personal branding confère une aura de crédibilité à son instigateur et augmente la confiance d’autrui. À force de vous voir dans certains contextes et de vous entendre tenir certains propos, les gens sont en mesure de préciser leur opinion de vous. Bien sûr, on ne peut plaire à tous. Mais le simple fait d’avoir cette marque forte vous permet de vous faire connaître au-delà de vos cercles habituels, de générer du bouche-à-oreille et d’être sollicité sans avoir à solliciter vous-même.

À long terme, votre « marque » peut vous aider à :

  • Obtenir une entrevue
  • Accéder à une promotion
  • Être reconnu dans votre industrie
  • Élargir votre liste de contacts
  • Trouver des clients qui vous ressemblent
  • Obtenir de nouveaux contrats
  • Vendre plus de produits
  • Vous positionner comme un leader ou un expert dans votre domaine

Le personal branding est aussi très pratique pour gérer sa réputation. Ainsi, si on portait de fausses accusations contre vous ou votre entreprise, une marque forte pourrait agir comme bouclier de protection et sèmerait le doute quant à la véracité des faits reprochés. Le fait d’être proactif empêche les autres de prendre le contrôle de votre marque et de semer des faussetés à votre sujet.

Élaborer sa stratégie de personal branding

L’histoire récente nous a permis de découvrir toute une gamme d’influenceurs parvenus au « top » grâce entre autres à un flair remarquable et à des outils tels qu’Instagram et YouTube. Plusieurs de ces personnes se sont faites connaître de façon spontanée alors qu’elles cherchaient simplement à s’amuser en exploitant certains de leurs intérêts ou traits de personnalité. Petit à petit, ces personnes ont réussi à se créer de véritables communautés sur la base que des membres du public se reconnaissent dans ce qu’elles présentent, qu’ils adhèrent aux mêmes pensées, qu’ils ont les mêmes intérêts et veulent faire partie de la gang.

Mais le fait de se mettre de l’avant de cette façon n’est pas donné à tous, que ce soit en ligne ou en personne. Ceci dit, plusieurs actions sont à la portée de la main sans devoir passer du jour au lendemain du tout au tout de façon trop calculée.

  • Qu’est-ce qui vous rend unique, qu’est-ce qui fait de vous « vous »? Quelles sont vos valeurs profondes? Qu’est-ce qui fait de vous une personne en qui on peut avoir confiance, sur qui on peut compter?
  • Faites un bilan de vos traits de personnalité et de vos passions.
  • Identifiez ce que les autres pensent de vous.
  • Déterminez vos objectifs. Que rêvez-vous d’accomplir? Quelle est votre vision?
  • Identifiez votre auditoire. Cherchez-vous des clients? Ou peut-être cherchez-vous à vous faire remarquer par des « influenceurs » de votre industrie? Quels sont les intérêts de cet auditoire et que pouvez-vous lui apporter? Qui peut vous aider à le rejoindre?
  • Rédigez un énoncé de marque personnelle. Résumez en une ou deux lignes, ce que vous voulez accomplir, à qui et comment vous allez y parvenir.
  • Tapez votre nom dans les moteurs de recherche. Notez ce qui apparaît. Les résultats de recherche doivent venir appuyer votre démarche et démontrer votre expertise. Si certaines choses ne conviennent pas, tentez de les effacer.
  • Cherchez des exemples de personnes que vous admirez et qui vous inspirent. De quelle façon se positionnent-elles et que pouvez vous mettre en place pour aller dans la même direction
  • Choisissez vos canaux de communication où promouvoir votre marque en fonction de l’information amassée.

Où pousser sa marque?

Si le personal branding est souvent associé au web, son application va bien au-delà des médias sociaux et du site web. Comment vous vous présentez en personne ou par écrit compte aussi pour beaucoup. Pour commencer, vous voudrez choisir au moins une demi-douzaine de canaux où vous concentrer. Ces canaux devront évidemment avoir été sélectionnés en fonction des objectifs et de la clientèle visée.

Site web

De nos jours, un entrepreneur sans site web sera perçu en quelque sorte comme un dinosaure. Pire peut-être, on se questionnera sur sa conformité et ses motifs. Le site web est une excellente carte de visite qui permet entre autres de se faire connaître de nouveaux clients potentiels et de renforcer ses liens avec sa clientèle existante.

Au-delà de l’inévitable section « À propos » qui est un must pour quiconque cherche à connaître l’expertise des personnes qui se cachent derrière l’entreprise, votre marque personnelle peut être mise de l’avant de d’autres façons sur votre site. N’hésitez pas à présenter plus d’une photo de vous-même, qu’il s’agisse d’un portrait standard ou de vous en action. Une vidéo de présentation est aussi un excellent outil à intégrer. Il importe aussi d’insuffler de ce qui guide votre travail au quotidien un peu partout sur le site, que ce soit vos valeurs, votre philosophie ou votre approche.

Médias sociaux

Les médias sociaux constituent évidemment un lieu privilégié où faire valoir sa marque, et ce, même si les résultats peuvent être lents à se matérialiser. Si vous faites partie de ceux qui n’ont toujours pas de profil en ligne, prenez le taureau par les cornes et lancez-vous. Une absence complète des médias sociaux pénalisera tôt ou tard votre marque. Facebook, LinkedIn, Instagram, Twitter, Pinterest, SnapChat, YouTube, allez où votre auditoire se trouve! Évidemment, vous voudrez vous assurer d’avoir un profil impeccable comportant une photo professionnelle et dont tous les champs auront été complétés.

Dans vos publications, soyez constant dans votre message et mettez-vous de l’avant de façon naturelle et authentique. Oubliez les mises en scène trop élaborée mais tentez tout de même d’adopter une facture suffisamment professionnelle pour ne pas qu’on vous méprenne pour un amateur. Vous voulez devenir le leader incontesté du matériel de plongée sous-marine au Canada? Donnez des conseils, expliquez comment fonctionne l’équipement, montrez votre plus récent voyage en famille, autant de façons de vous mettre de l’avant sans forcer la note.

Création de contenu

Que vous préfériez la plume, le micro ou la caméra, la création de contenu est un excellent moyen de laisser sa marque et d’être reconnu dans son domaine ou sur un sujet donné.

Vous pourriez écrire pour votre propre blogue, celui d’une autre personne ou une plateforme telle que Medium (afin de maximiser l’exposition à votre contenu). Vous pourriez aussi créer un podcast ou encore une websérie ou une chaîne YouTube.

Peu importe le medium, l’importance est d’apporter une plus-value et d’offrir du contenu de qualité que les gens voudront consommer.

Conférences et présentations

Dans le même esprit que la création de contenu, le fait de donner des ateliers ou des conférences vous permet de partager vos connaissances et votre expérience et vous place donc en situation d’autorité. Commencez par identifier les opportunités les plus pertinentes et n’hésitez pas à aller frapper aux portes! Si certains groupes ou événements comportent leurs lots d’exigences, d’autres ont des formules plus flexibles. Vous pouvez même mettre en place votre propre événement afin de vous offrir une vitrine supplémentaire!

Réseautage

On le sait, la première impression est souvent la plus importante sachant qu’il pourrait ne pas en avoir de seconde. Ainsi, autant qu’on déteste se l’avouer, le paraître est un élément sur lequel on doit se pencher. La prise de conscience est l’étape la plus importante car le fait d’être conscient de l’image qu’on projette nous permet de prendre une décision en toute connaissance de cause. S’habille-t-on et se présente-t-on de façon conforme à notre personnalité? Si la réponse est non, il importe d’apporter un changement. Vous respecter vous permettra d’afficher un air beaucoup plus confiant, ce qui compte pour beaucoup en réseautage. Il peut être pertinent de réfléchir à l’auditoire qu’on souhaite rejoindre et à l’image projetée par celle-ci mais aller contre-nature serait beaucoup plus néfaste. Généralement, on attire ceux qui nous ressemblent mais il existe tout de même une pseudo règle où certains métiers ou domaines sont en quelque sorte exempts de répondre aux normes et sont même perçus favorablement si on sort du cadre.

Autres communications

Le personal branding passe aussi par votre façon de vous présenter lorsque vous téléphonez à des clients potentiels ou que vous envoyez des courriels. À l’oral comme à l’écrit, assurez-vous de la cohérence de votre message et adoptez un langage qui vous ressemble. Tentez de donner un avant-goût de votre couleur à votre interlocuteur même s’il s’agit d’une communication très courte. Pour ce faire, inspirez-vous de votre énoncé de marque et pensez à ce qui vous rend unique. Soignez-aussi votre signature électronique, profitez-en pour y ajouter un peu de personnalité! Et pourquoi ne pas adopter une police d’écriture qui vous « parle », que vous aimez particulièrement!

Un processus à double tranchant

Aussi pertinent qu’il puisse l’être, le personal branding peut être perçu comme un processus de manipulation de l’opinion publique, ce qui n’est pas entièrement faux, dans certaines instances du moins. Mais il faut se rappeler qu’on nous appose tous une image, qu’on le veuille ou non. Les gens jugent et se font une opinion de nous, peu importe la situation. Ainsi, pourquoi ne pas s’insérer dans le processus question de rétablir les faits?

Stratégique ou non, le personal branding devrait toujours se faire dans une démarche honnête et représentative de la réalité, au risque de se faire accuser de manipuler son image.

Petite fille s'observant dans le mirroir

L’image de marque, beaucoup plus qu’un logo

Nous avons tous une image de marque. Tous. Qu’on le veuille ou non. Qu’on soit travailleur autonome, professionnel ou autre. Parce que l’image de marque, c’est beaucoup plus qu’un logo. Bien sûr, l’identité visuelle en fait partie mais elle n’est pas une fin en soi.

« Votre [image de] marque, c’est ce que disent les gens à votre sujet lorsque vous n’êtes pas dans la pièce ».

– Jeff Bezos, Amazon

Jeff Bezos n’aurait pu mieux expliquer la chose. Tout ce que vous faites, ce que vous dites, comment vous vous présentez, comment vous vous habillez, tout cela fait partie de votre image de marque, que vous en soyez conscient ou non.

Une question de perception

L’image de marque comprend le mot « image ». Il s’agit donc avant tout d’une perception. Celle que vous avez de vous-même, et, de façon plus importante, celle des autres à votre endroit.

Imaginez la situation suivante : vous êtes une personne jeune, dynamique. Vous vendez un service avant-gardiste. Pourtant, vous tendez une carte d’affaires ringarde et votre site web semble avoir été conçu en 1995. Trouvez l’erreur! Pour de nombreux clients potentiels, ceci pourrait déclencher une sonnette d’alarme.

Comme entrepreneurs, nous avons tous été le cordonnier mal chaussé à un moment ou un autre. Mais il serait erroné de penser que ce genre de choses n’a pas d’impact sur nos affaires, ou pire, de ne pas prendre conscience que notre image est incohérente.

Restez naturel

En affaires comme dans la vie, ce qui rend les choses intéressantes, c’est la diversité. Vous fondre dans le moule serait une grave erreur. Votre personnalité est ce qui vous rend unique! Si vous aimez vous habiller de façon flamboyante, faites-le. Soyez simplement conscient que si cela comporte son lot d’avantages – tel qu’attirer une clientèle à son image -, certains inconvénients y sont aussi rattachés.

Si vous pensez que vous ne pouvez vous passer d’une clientèle plus conservatrice, il n’y a pas de mal à faire de petits compromis, en autant de rester fidèle à vous-même. Pour une première rencontre, vous pourrez ainsi opter pour une tenue plus sobre et l’enjoliver d’accessoires colorés. Une fois que les gens auront compris que votre compétence n’est pas liée à votre apparence, ils seront en meilleure posture pour vous accepter tel que vous êtes.

La réalité est que tout le monde a des préjugés. Parfois, il faut simplement apprendre à apprivoiser l’autre.

Plus qu’un logo

L’image de marque n’est pas qu’un logo; elle va au-delà de l’identité visuelle. Nul doute que cette dernière en fait partie mais votre charte graphique ne peut à elle seule assumer toute la responsabilité.

Il y a fort à parier qu’avant même de tendre votre carte d’affaires, vous commencez par vous présenter. Votre ton, votre posture, votre langage et votre présentation générale est ce qui informe la première impression de votre interlocuteur. L’habit ne fait pas le moine mais mieux vaut donner le ton dès le départ.

Réfléchissez-bien à ce que vous « vendez » aux gens. Si vos outils de communication prônent l’honnêteté mais que vous vous montrez très insistant dans votre approche en personne, vous pourriez en rebuter plusieurs, et ce, même si votre intention est bonne.

Prendre conscience de l’image que vous projetez comme individu est la première étape, et ce, même si vous opérez sous un nom d’entreprise ou que vous n’êtes qu’un employé de celle-ci. À titre de représentant de l’organisation, il importe de vous présenter conformément à sa philosophie et ses valeurs. Il en va de sa réputation.

Une fois cette prise de conscience complétée, vous pouvez alors vous tourner vers l’image de marque telle qu’on y réfère souvent, soit la charte graphique.

Généralement, le logo est l’élément central et fondateur de la charte graphique et vient dicter les autres éléments qui compose l’image de marque, tels que les couleurs et les polices de caractère.

La conception d’un logo ne doit jamais être prise à la légère. Vous devez savoir à qui vous souhaitez vous adresser, bien analyser l’image que vous voulez projeter et vous assurer que cette dernière cadre bien avec la mission, la vision et les valeurs que vous vous êtes fixées.

De nombreuses personnes sont visuelles. Les gens se rappelleront d’un logo attrayant et bien pensé, particulièrement lorsqu’associé à des initiatives positives. Un logo mémorable viendra ainsi contribuer à votre notoriété avant même que vous ayez eu la chance de vous présenter en personne.

Autres considérations

  • Portez une attention particulière à votre message, qui se doit lui aussi d’être cohérent avec votre présentation générale et votre logo. Un message décousu, sans lien apparent, ou pire, mensonger, aura des répercussions néfastes.

 

  • Lorsque vous participez à une activité de nature professionnelle, présentez-vous toujours sous votre meilleur jour tout en demeurant cohérent et fidèle à vous-même; l’idée n’est pas de manipuler votre image.

 

  • Il peut être facile de laisser tomber ses gardes et il suffit parfois d’une remarque désobligeante pour changer l’opinion d’autrui à son égard. 

 

  • L’image de marque se traduit par de petits détails : le style de vos matériels promotionnels, la qualité du carton utilisé pour votre carte d’affaires et le souci de rédiger sans faire de fautes.

 

Au bout du compte, l’image de marque est constituée d’un ensemble d’éléments et peut s’avérer très puissante et bénéfique pour toute entreprise qui souhaite se démarquer et se faire remarquer.

 

Vous souhaitez être davantage « aligné»? Contactez-nous pour en savoir plus sur nos services-conseils, d’analyse de contenu ou de graphisme!