Petite fille s'observant dans le mirroir

L’image de marque, beaucoup plus qu’un logo

Nous avons tous une image de marque. Tous. Qu’on le veuille ou non. Qu’on soit travailleur autonome, professionnel ou autre. Parce que l’image de marque, c’est beaucoup plus qu’un logo. Bien sûr, l’identité visuelle en fait partie mais elle n’est pas une fin en soi.

« Votre [image de] marque, c’est ce que disent les gens à votre sujet lorsque vous n’êtes pas dans la pièce ».

– Jeff Bezos, Amazon

Jeff Bezos n’aurait pu mieux expliquer la chose. Tout ce que vous faites, ce que vous dites, comment vous vous présentez, comment vous vous habillez, tout cela fait partie de votre image de marque, que vous en soyez conscient ou non.

Une question de perception

L’image de marque comprend le mot « image ». Il s’agit donc avant tout d’une perception. Celle que vous avez de vous-même, et, de façon plus importante, celle des autres à votre endroit.

Imaginez la situation suivante : vous êtes une personne jeune, dynamique. Vous vendez un service avant-gardiste. Pourtant, vous tendez une carte d’affaires ringarde et votre site web semble avoir été conçu en 1995. Trouvez l’erreur! Pour de nombreux clients potentiels, ceci pourrait déclencher une sonnette d’alarme.

Comme entrepreneurs, nous avons tous été le cordonnier mal chaussé à un moment ou un autre. Mais il serait erroné de penser que ce genre de choses n’a pas d’impact sur nos affaires, ou pire, de ne pas prendre conscience que notre image est incohérente.

Restez naturel

En affaires comme dans la vie, ce qui rend les choses intéressantes, c’est la diversité. Vous fondre dans le moule serait une grave erreur. Votre personnalité est ce qui vous rend unique! Si vous aimez vous habiller de façon flamboyante, faites-le. Soyez simplement conscient que si cela comporte son lot d’avantages – tel qu’attirer une clientèle à son image -, certains inconvénients y sont aussi rattachés.

Si vous pensez que vous ne pouvez vous passer d’une clientèle plus conservatrice, il n’y a pas de mal à faire de petits compromis, en autant de rester fidèle à vous-même. Pour une première rencontre, vous pourrez ainsi opter pour une tenue plus sobre et l’enjoliver d’accessoires colorés. Une fois que les gens auront compris que votre compétence n’est pas liée à votre apparence, ils seront en meilleure posture pour vous accepter tel que vous êtes.

La réalité est que tout le monde a des préjugés. Parfois, il faut simplement apprendre à apprivoiser l’autre.

Plus qu’un logo

L’image de marque n’est pas qu’un logo; elle va au-delà de l’identité visuelle. Nul doute que cette dernière en fait partie mais votre charte graphique ne peut à elle seule assumer toute la responsabilité.

Il y a fort à parier qu’avant même de tendre votre carte d’affaires, vous commencez par vous présenter. Votre ton, votre posture, votre langage et votre présentation générale est ce qui informe la première impression de votre interlocuteur. L’habit ne fait pas le moine mais mieux vaut donner le ton dès le départ.

Réfléchissez-bien à ce que vous « vendez » aux gens. Si vos outils de communication prônent l’honnêteté mais que vous vous montrez très insistant dans votre approche en personne, vous pourriez en rebuter plusieurs, et ce, même si votre intention est bonne.

Prendre conscience de l’image que vous projetez comme individu est la première étape, et ce, même si vous opérez sous un nom d’entreprise ou que vous n’êtes qu’un employé de celle-ci. À titre de représentant de l’organisation, il importe de vous présenter conformément à sa philosophie et ses valeurs. Il en va de sa réputation.

Une fois cette prise de conscience complétée, vous pouvez alors vous tourner vers l’image de marque telle qu’on y réfère souvent, soit la charte graphique.

Généralement, le logo est l’élément central et fondateur de la charte graphique et vient dicter les autres éléments qui compose l’image de marque, tels que les couleurs et les polices de caractère.

La conception d’un logo ne doit jamais être prise à la légère. Vous devez savoir à qui vous souhaitez vous adresser, bien analyser l’image que vous voulez projeter et vous assurer que cette dernière cadre bien avec la mission, la vision et les valeurs que vous vous êtes fixées.

De nombreuses personnes sont visuelles. Les gens se rappelleront d’un logo attrayant et bien pensé, particulièrement lorsqu’associé à des initiatives positives. Un logo mémorable viendra ainsi contribuer à votre notoriété avant même que vous ayez eu la chance de vous présenter en personne.

Autres considérations

  • Portez une attention particulière à votre message, qui se doit lui aussi d’être cohérent avec votre présentation générale et votre logo. Un message décousu, sans lien apparent, ou pire, mensonger, aura des répercussions néfastes.

 

  • Lorsque vous participez à une activité de nature professionnelle, présentez-vous toujours sous votre meilleur jour tout en demeurant cohérent et fidèle à vous-même; l’idée n’est pas de manipuler votre image.

 

  • Il peut être facile de laisser tomber ses gardes et il suffit parfois d’une remarque désobligeante pour changer l’opinion d’autrui à son égard. 

 

  • L’image de marque se traduit par de petits détails : le style de vos matériels promotionnels, la qualité du carton utilisé pour votre carte d’affaires et le souci de rédiger sans faire de fautes.

 

Au bout du compte, l’image de marque est constituée d’un ensemble d’éléments et peut s’avérer très puissante et bénéfique pour toute entreprise qui souhaite se démarquer et se faire remarquer.

 

Vous souhaitez être davantage « aligné»? Contactez-nous pour en savoir plus sur nos services-conseils, d’analyse de contenu ou de graphisme!